Hier, c'était la fête de Thanksgiving.

Papa Lapin et Maman Lapin étaient invités à partager le traditionnel repas avec des amis américains, expats à Paris. 

Autant dire que depuis plusieurs semaines ils salivaient d'avance.

Immeuble ancien grandiose, appartement sublime, parquet, moulures, tout y est.

Le 17ème à Paris a vraiment une atmosphère particulière, presque un goût d'enfance pour Maman Lapin, alors qu'elle n'y a vécu que deux ans, il y a quelques années et qu'elle avait déjà 3 enfants. Elle a toujours un plaisir fou à y retourner, comme si elle avait laissé un peu d'elle là bas.

L'accueil est américain : hyper enthousiaste et démonstratif.

"HHHHhhhaaaaayyyyy how Are YUUuuuu ?" "Oh my GAD, 6 children ? It's AmAAAaaaaaziiiIIIING !!!"

Le dîner fut sublime, rien ne manquait, la sauce aux airelles, la dinde tendre et délicatement fumée, les green vegetables, la purée maison, la farce goûteuse, le pumpkin pie à se damner. 

Vous le saviez, vous, que c'est une fête au moins aussi importante que Noël pour eux ? 

Maman Lapin l'a découvert, et a assisté émerveillée à ce rituel touchant du tour de table, où chacun énumère en toute confiance ce pour quoi il est reconnaissant. 

Le concept peut paraître surfait et suranné, mais elle peut vous l'assurer, hier soir, elle a assisté à de véritables déclarations d'amour et d'amitié, et ça l'a touchée. 

A tel point qu'elle envisage de mettre en place un tel rituel, peut être au moment de l'ouverture des cadeaux, ou du repas de Noël. Ca fait tellement de bien de se dire des choses positives, de faire une brève relecture de sa vie, de sa chance, et de dire merci, tout simplement. 

L'alcool a coulé à flots, et a contribué à désinhiber totalement l'anglais balbutiant de Maman Lapin au moment du dessert. C'est fou comme elle parle bien avec un (petit) coup dans le nez ! Chaque méthode Assimil devrait être livrée avec une bonne bouteille, les résultats seraient immédiats !

Les rires ont fusé, souvent (elle ne se remet pas de l'explication du "mouth fart" typiquement français... ce tic que tu as sûrement, cher compatriote, qui consiste à souffler, les lèvres à peine entrouvertes, quand tu hésites ou que tu réfléchis... si, si , tu le fais sûrement ! Eh bien les américains appellent ça le "pet de la bouche". Classe hein ?)

Elle a tenté de comprendre la signification et l'origine de cette fête, mais la convive qui lui parlait était encore plus bourrée qu'elle et curieusement l'alcool n'avait pas le même effet sur son anglais, qui devenait pour le coup, assez approximatif. Elle n'a rien capté. 

Elle s'est contentée de faire des "Mmmhmmm" et des "ah ok".

C'est pourquoi ce matin elle a tenté de se documenter sur internet, pour comprendre d'où vient cette fête. 

Et voilà ce qu'elle a trouvé subsidiairement et qui lui fait dire, à l'instar d'Obélix : "ils sont fous ces américains !"

Obama grâcie les dindes Mac et Cheese

 


Son fils ruine le repas de thanksgiving par mineyann